La balise description, utile pour son référencement naturel ?

Publié le 6 mars 2016 par Jean-Marc TORA

Lorsqu’un prospect me parle référencement naturel, il est très rare qu’il aborde spontanément la balise titre ou la méta description. Encore aujourd’hui certains me parlent de la balise mots clés, mais ils commencent à être de moins en moins nombreux, heureusement.
Ce qu’ils abordent tous, c’est la quantité de liens pointant vers leur site.

Comment reconnaître la balise description

La balise description se retrouve dans le code source d’une page. Généralement on la positionne juste après la balise titre, ou title. Ses deux attributs sont name et content. C’est à dire le nom de la balise, ici description, puis le contenu de la balise. La voici dans sa structure de code :

<head>
<meta charset="utf-8">
<title>Mon titre de page</title>
<meta name="description" content="Mon texte de desciption de ma page">

Pas d’incidence directe en référencement

Pourtant les actions sur l’optimisation du titre de sa page ainsi qu’une bonne rédaction de sa balise description peut générer un accroissement de trafic.
Les deux ne se situent pas au même niveau, si le titre influence directement le positionnement de la page dans les résultats de Google, il n’en est pas pareil pour cette balise description.

Soyons clair dès le début, une bonne rédaction de cette balise description ne fera pas monter directement votre page dans les résultats de Google, par contre elle peut générer un surcroît de clics et éventuellement faire gagner quelques positions à cette page.

Prenons le cas de cette recherche : "pôle sophrologie et acouphènes". Le premier résultat correspond au site dont le nom de domaine reprend ces trois mots clés, avec bien entendu le titre idoine.
Les deux lignes sous le titre de la page et son Url correspondent dans ce cas à la balise description renseignée de la page.
On notera que les mots de la requête sont mis en gras dans les résultats de Google pour une meilleure visibilité.


Google n’affiche pas obligatoire le texte de cette balise, même renseignée. Par exemple sur la requête "réseau de sophrologues spécialisé dans le suivi de patient acouphènique ou hyperacousique", le texte affiché reprend des portions de texte de la page contenant les mots de la requête. Ces portions de texte ne sont pas obligatoirement concomittants. On peut voir sur l’illustration de la page que les mots relatifs à la requête se trouvent espacés dans la page.
Ainsi Google, par ce biais, indique à l’internaute que la page correspond à sa recherche, les mots de sa requête se trouvent bien sur cette page.


Jusqu’à présent nous avons observé que deux lignes de texte étaient affichées par Google sous le titre de la page. D’où l’usage qui veut que l’on limite à 156 caractères environ sa balise description.

Pourtant sur cette requête "réseau de sophrologues spécialisé dans le suivi de patient acouphènique ou hyperacousique" on remarque, avec toujours la même page de résultat que précédemment, que Google affiche à présent 4 lignes et indique en plus le terme qu’il n’a pas trouvé.

En fait dès que la requête est longue, Google peut afficher 3, 4 ou 5 lignes de texte dans ces résultats au lieu des 2 lignes usuellement affichées.

La balise description participe à un meilleur positionnement de sa page

Lorsque l’on rédige cette balise description, il faut se poser la question "Quels sont les mots les plus importants pour l’internaute sur cette page". On rédige alors en une phrase ou deux un texte incitatif pour que l’internanute comprenne immédiatement ce que la page présente. Et surtout ce texte doit lui donner envie de cliquer.
Ainsi cette balise bien rédigée en utilisant les mots clés sur lesquels on souhaite positionner sa page va attirer l’oeil de l’internaute. Un résultat positionné en 4ème ou 5ème position pourra être plus attractif pour l’internaute que les résultats positionnés plus haut. Ainsi le CTR (click-through rate), le taux de clics de votre page va croître. Le CTR correspond au rapport entre le nombre de clic sur le lien vers votre page et le nombre d’affichage de votre dans les résultats de Google. Plus votre CTR croît plus le message indiqué à Google devient "cette page est attractive pour les internautes sur la requête tapée". Et de fait la balise description vous fera gagner quelques positions.

Google Search Console permet de suite le CTR de ces pages.

Par exemple, si le lien de votre page s’affiche 200 fois et qu’il est cliqué 20 fois, le taux de clics ou CTR est de 10%.

Comme chaque page doit avoir sa thématique bien identifiée par rapport à vos autres pages, vous ne devez pas avoir deux balises description renseignées de la même manière.

Peut-on se passer de la rédaction de la balise description ?

Sans balise description, Google va prendre le début du texte de la page, donc si vous avez un fil d’Ariane, le debut du texte affiché sera du genre : Vous êtes ici Accueil > Rubrique > Titre de l’article... Rien de vraiment sexy pour attirer le clic.

Pour remédier à ceci, par exemple le gestionnaire de contenu SPIP que j’utilise, reprend par défault pour la balise description, le début du contenu texte de l’article.

[&amp;lt;meta name="description" content="(#INTRODUCTION{150}|attribut_html)"&amp;gt;]

Généralement en écriture web, le début de son texte est un court résumé de son article, ce qui peut s’apparenté à ce que doit être le contenu de la balise description. Par contre l’optimisation de sa balise ainsi qu’un discours incitation au clic de l’internaute, ne peut être présent que si l’on rédige spécifiquement cette balise.

Où modifier cette balise ?

Si votre site est géré par un gestionnaire de contenu, vous avez très certainement un champs prévu.
Par exemple pour SPIP, j’utilise le champ placé sous celui du titre pour renseigner la balise description. Et si ce champ n’est pas renseigné, la balise description reprend par défaut le début du texte de l’article.

[&amp;lt;meta name="description" &amp;nbsp;content="(#SOUSTITRE|?{#SOUSTITRE,[(#INTRODUCTION{150}|attribut_html)]})" /&amp;gt;]

L’importance de cette balise dans les sites de e-commerce

A moins avis, s’il y a bien un type de site où la balise description doit être correctement renseigné, c’est le site de e-commerce.
En plus des mots clés de l’article à vendre, qui doivent déjà être présent dans le titre de la page, les notions de service, de délai de livraison, de SAV, peuvent être indiquées dans la balise description.
Contrôler ses balises description

En allant sur Google Search Console, une alerte est donnée si plusieurs balise description sont identiques. A vous de les optimiser. L’objectif est d’avoir un texte qui attire l’oeil de l’internaute et l’incite à cliquer.

Pour s’assurer que vous n’avez pas de souci sur vos balises description, dans le Search Console se rendre à : Apparence dans les moteurs de recherche puis à amélioration HTML.

Balise description et réseaux sociaux

Certaines applications web, des réseaux sociaux, utilisent cette balise description pour afficher un résumé de la page à afficher.
On pourra utiliser des balises spécifiques dans le cas des réseaux sociaux. On utilise alors le protocole Open Graph, protocole qui permet à une page web de devenir un objet "riche" dans un réseau social. Voici l’exemple pour la balise Open Graph meta og:description :

&amp;lt;meta property="og:description" content="Page description" /&amp;gt;

Ceci fera l’objet d’un article dédié.

Pour suivre mon actualité.